Bébé et brûlures : que faire quand cela arrive ?

Voilà un sujet pas très agréable ni très simple à aborder. Mais tellement important. On a beau être des parents attentifs, vigilants et méfiants les accidents arrivent. Alors comment réagir, vers qui se tourner, que faire ?!!! L’objectif mon blog de maman est aussi pour vous remontez mes expériences ! 🙂

A vouloir être ces mamans parfaites, toujours sur tous les fronts on finit par accumuler de la fatigue. Si on ne récupère pas très vite notre vigilance baisse, même une seule seconde et c’est l’accident. Mais si cette triste expérience permet à d’autres de réagir efficacement pour éviter le pire alors ça sera un mal pour un bien.

Les bons gestes en résumé

Tout d’abord il faut savoir que la gravité d’une brûlure se définie par son degré : premier (le moins grave), deuxième, troisième et quatrième(le plus grave). Mais aussi par son étendue, en pourcentage de la surface totale de peau. La peau est rouge comme un gros coup de soleil : c’est du premier degré. Il y a des cloques : c’est du second degré. Pour les autres degrés de gravité je préfère ne pas m’avancer. Je ne maitrise pas assez le sujet.

Si bébé se brûle la première chose à retenir c’est qu’il n’est pas nécessaire d’enlever les vêtements. Vous perdez du temps et selon les brûlures ça pourrait aggraver les choses. Ensuite on met bébé sous l’eau fraiche à température ambiante (merci pour cette précision Sewrock). On fait couler l’eau sur les brûlures (et les vêtements) minimum 20 minutes. Tant pis pour le rhume, tant pis pour la couche pleine d’eau. La priorité c’est de gérer la brûlure!

On appelle le 15. On donne son nom, on décrit la situation. La personne au bout du fil vous guidera et vous enverra les secours si nécessaire.

Si vous connaissez une personne qui arête le feu appelez la en attendant les secours. Ça vous permet de rester dans l’action et ça peut aider à la cicatrisation, à limiter la douleur, à éviter les démangeaisons en fin de cicatrisation. Que vous y croyez ou pas ça vaut la peine de tenter le coup. Mais attention si vous en avez la possibilité faite le avec un autre téléphone. Il vaut mieux garder le premier disponible pour les secours qui doivent arriver. Si jamais ils ne vous trouvent pas, ont besoin de précision à propos de votre localisation, ils pourraient chercher à vous joindre sur le numéro avec lequel vous les avez appelés.

Et surtout ayez confiance en vous, en vos décisions. Cela vous aidera à garder la tête froide. Si on vous dit que ce n’est pas la peine d’appeler les secours : ignorez! Si on vous dit de mettre autre chose que de l’eau sur les blessures : ignorez!

Après la cicatrisation on crème la nouvelle peau pendant minimum 1 mois pour qu’elle soit bien hydratée. Et enfin pas d’exposition au soleil pendant minimum 1 an.

Si besoin n’hésitez pas à compléter ou à me reprendre en commentaire si vous trouvez que ça manque de clarté ou qu’il y a des erreurs dans mon propos. Je souhaite que ce texte puisse être utile alors je serai heureuse de le corriger.

En tout cas ma petite exploratrice reste curieuse. Malgré cette mauvaise expérience elle continu à vouloir attraper les choses qui l’intriguent. Et j’en suis très contente. Je suis heureuse qu’elle expérimente, teste, essaie, observe… J’aime la voir éveillée et non peureuse. Maintenant qu’elle marche bien ce n’est pas de tout repos mais c’est passionnant!

Laisser un commentaire